LISTE NATIONALE PROPRIÉTAIRES

Ils s’engagent pour l’avenir du galop français

Nicolas de Lageneste, gérant du Haras de Saint Voir (Allier)

Éleveur depuis 1991, propriétaire depuis 1993 et entraîneur depuis 2016

  • Ancien Gentleman-rider, Officier de cavalerie de réserve, diplômé de l’Institut des Hautes Etudes de Droit rural et d’Economie Agricole, également ancien membre du Conseil de l’obstacle, du Stud Book Pur Sang,
  • Actuellement: Président du Comité Régional des régions Centre Est et Est, membre du Comité de France Galop, de la Commission des Régions, Vice-président de l’Association des Eleveurs de Chevaux de Sang du Centre Est, Vice-président de la Société des Courses de Moulins, membre du Conseil d’Administration de l’Association AQPS, du Comité de la Fédération des Eleveurs, du Conseil d’Administration de la Société des Courses de Vichy.
  • « Je mène la liste Alliance Galop dans le collège des propriétaires pour remettre l’église au milieu du village, c’est-à-dire les courses et l’élevage au cœur du débat, avec un Conseil d’Administration responsable à France Galop et une technostructure à son service, et pour réaffirmer que le PMU est avant tout au service de notre institution. »
  • « J’aime l’associatif et faire confiance aux jeunes, en leur proposant des poulinières en exploitation et des chevaux à l’entraînement. Ils ont foi en l’avenir des courses et nous devons compter sur eux et leur enthousiasme pour participer à la relance les courses. »

Patrice Détré, chirurgien-dentiste à Limoges (Haute-Vienne)

Propriétaire depuis 2013

  • Propriétaire d’une trentaine de chevaux en association chez neuf entraîneurs, basés en France, en plat et à l’obstacle.
  • Gentleman-Rider de 2007 à 2013, a monté environ 250 courses, en plat et en obstacle, membre du Comité et du Bureau du Club des Gentlemen Riders et des Cavalières depuis 2017. Soutient l’amateurisme, « une des principales racines du monde hippique. »
  • « Passionné des courses depuis ma plus tendre enfance, c’est animé par un double sentiment que je me présente dans le collège des propriétaires pour la liste Alliance Galop. D’abord parce que j’aime les courses, mais aussi et surtout par envie de participer aux décisions de demain dans un contexte fragile. Mon enthousiasme, mon bon sens et mon statut d’amateur justifieront mes actions en faveur de l’intérêt général. Mon leitmotiv est d’unifier la diversité: plat, trot, obstacle, tous ensemble, main dans la main. »

Isabelle Peltier, Secrétaire Comptable au Grand Coulon (Sarthe)

Propriétaire depuis une dizaine d’années.

  • Originaire de La Sarthe, Isabelle montait à l’entraînement pour le plaisir dans sa jeunesse avant de rencontrer son mari Philippe, entraîneur, sur un hippodrome. Elle a longtemps partagé son temps comme comptable entre l’entreprise arboricole de ses parents et celle de son époux. Aujourd’hui, elle épaule à temps plein la société d’entraînement de son mari et de sa fille.
  • « J’ai toujours aimé les courses et particulièrement les chevaux. J’ai pris énormément de plaisir à les suivre, des prés jusqu’aux hippodromes. Je m’engage pour aider au retour du bel esprit des courses sur les circuits de Province et de la Région Parisienne, notamment autour de ma discipline de prédilection, l’obstacle. Nous partageons cette passion familiale avec nos co-propriétaires. C’est aussi à nous tous de la faire partager au plus grand nombre et je retrouve cette volonté de partage avec Alliance Galop. »

Grégory Vayre, gérant de sociétés à Saint-Médard (Gironde)

Propriétaire depuis 2017, éleveur depuis 2011, 

  • Gérant de AGV Karwin Stud, il a été directeur de haras pendant sept ans.
  • Propriétaire d’une vingtaine de chevaux en plat et obstacle chez 7 entraîneurs basés en France.
  • Cavalier de concours hippique pendant plus de 25 ans, passionné d’élevage et de courses, il en fait son métier en 2011.
  • « Je suis candidat de la liste Alliance Galop dans le collège des propriétaires car nous sommes beaucoup de jeunes récemment installés dans le monde des courses et je souhaite contribuer à assurer notre avenir. Chacun à sa façon, nous pouvons participer au renouveau de notre sport. »

Jean-Marie Callier, courtier et éleveur à Palinges (Saône-et-Loire)

Propriétaire depuis 2010, Éleveur depuis 2001, 

  • Fils de Bernard Callier, éleveur en Saône-et-Loire, a travaillé dans des haras et chez des courtiers aux États-Unis de 2003 à 2015.
  • A repris le haras familial en 2015 et y exerce plusieurs métiers : courtier sur le marché du plat, notamment grâce à son expérience internationale, il valorise aussi des chevaux que lui confient des clients pour les ventes, particulièrement le haut de gamme des vacation L’élevage familial est également concentré sur les lignées à vocation obstacle.
  • « Je suis candidat de la liste Alliance Galop dans le collège propriétaires car je crois dans le bon sens et l’expérience du terrain, qui sont les principales qualités des animateurs de ce mouvement. L’organisation des courses en France est un outil formidable et je souhaite défendre cet environnement très favorable. »

Florence Thomas de Gigou, cadre de santé à Le Vieux Bourg (Côtes-d’Armor)

Éleveur depuis 2009, Propriétaire depuis 2013

  • A découvert l’entraînement et l’élevage avec son père Michel de Gigou, entraîneur et éleveur d’AQPS en Bretagne.
  • Secrétaire de l’association AQPS de l’Ouest.
  • « Je suis candidate de la liste Alliance Galop dans le collège des propriétaires car il est de mon devoir de m’investir dans la défense de l’AQPS et de l’obstacle au sens large. Je me fais le relais des adhérents de notre association, qui ne se sentent pas pris en compte par des instances lointaines. Le terrain a besoin de relais pour se faire entendre. »

Xavier Képa, restaurateur à Paris

 Propriétaire depuis 2006, éleveur depuis 2006,

  • « Je suis candidat de la liste Alliance Galop dans le collège des propriétaires pour soutenir la discipline de l’obstacle. C’est une porte d’entrée abordable dans le monde des courses et il me semble qu’il est judicieux d’encourager son développement. »

Pascal Deshayes, Agriculteur céréalier à Ville-sur-Yron (Meurthe-et-Moselle)

Troisième génération d’éleveur de chevaux, deuxième génération de propriétaires de galopeurs.

  • Éleveur de chevaux de travail, son grand-père a créé la race de trait de l’Ardennais. Dans les années soixante, son père et son oncle ont introduit le pur-sang dans l’Est en affrétant un avion-cargo remplit de 15 juments pleines venues de Newmarket. Ils ont également introduit les premiers étalons pur-sang dans la région, avec notamment Tiffauges, père de deux gagnants de groupe.
  • Pascal a plus tard relancé l’élevage, l’étalonnage et les couleurs de son père avec succès. Président de la coordination rurale de Meurthe-et-Moselle, il cotoie les instances professionnelles et politiques du monde agricole.
  • « Je m’engage avec Alliance Galop car les courses ont besoin de responsables pragmatiques, dotés d’un solide bon sens et qui ont fait preuve de leur dynamisme au service de l’intérêt général. C’est le cas de nos têtes de listes ! »

Véronique Crosnier, assistante de Direction chez Lactalis (Mayenne)

Propriétaire depuis 1995

  • Partage avec son époux Hugues, président des courses de Craon, sa passion des chevaux et des courses hippiques sur les beaux hippodromes de Province.
  • Les Crosnier se lancent également dans l’élevage pour partager cette activité et ses valeurs avec leurs enfants.
  • « Je suis candidate sur la liste Alliance Galop dans le collège des propriétaires pour défendre la représentation des acteurs et la visibilité des programmes de Province, qui sont les premiers relais de notre activité avec le public sur l’ensemble du territoire. Sans eux, nos courses disparaissent du paysage. »

Patrick Joubert, exploitant agricole à Souvigny (Allier)

Propriétaire depuis 1990, éleveur depuis 1983

  • Céréalier durant plusieurs années, s’est lancé dans l’élevage de chevaux d’obstacle dans les années 80 avant de devenir également propriétaire de ses élèves comme des chevaux achetés auprès de ses confrères. Ses chevaux, portant le label Conti se sont illustrés au plus haut niveau en France comme outre-Manche.
  • « Je m’engage avec Alliance Galop pour porter la voix de l’obstacle, une discipline d’excellence française que nous avons construite ensemble. Il importe de défendre cette discipline et de la promouvoir auprès des futurs propriétaires, de veiller à la cohérence d’un programme qui doit être national, et d’agir en parallèle pour la rationalisation des frais de gestion de l’institution ».

Patrick Pailhes, Médecin généraliste à Saint-Sever (Landes)

Propriétaire depuis 1990.

  • Gentleman-rider pendant plus de 25 ans, a monté principalement en obstacle et en cross. Il a gagné toutes les courses du circuit amateur et a monté avec les professionnels, dont le crack Kotkijet à ses débuts. Toujours membre du Club des Gentlemen-Riders, il est un fervent défenseur de l’obstacle français.
  • « Je suis candidat avec Alliance Galop car je souhaite la conservation d’un équilibre entre les disciplines, où l’obstacle garde sa place. Nous nous devons d’entretenir l’excellence de l’obstacle français, et l’hippodrome d’Auteuil doit rester la vitrine de cette excellence. »

Isabelle d’Armaillé, consultante marketing et communication à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine)

Propriétaire depuis 2016

  • Issue d’une famille d’éleveurs d’AQPS dans la Nièvre, a toujours conservé un lien fort avec le cheval, d’abord comme supportrice passionnée des élèves du Tremblay, puis comme cavalière de dressage et récemment en devenant propriétaire de chevaux de course. 
  • « Toute ma jeunesse a vibré au son des courses d’obstacle à Auteuil. Devenue propriétaire, je revis aujourd’hui toutes ces émotions d’une discipline sur un site magnifique aux portes de Paris. C’est cette alchimie que je souhaite promouvoir et partager, en collaborant notamment aux propositions sur le développement de l’accueil des propriétaires, de leurs amis et des prospects à Auteuil. C’est la raison de mon engagement avec Alliance Galop. »

Sarah Audoy, ingénieur agronome (Landes)

Propriétaire et permis d’entraîner depuis 2013

  • « Je suis candidate de la liste Alliance Galop dans le collège des propriétaires car je souhaite le succès des courses d’obstacles en France et la relance de l’institution, j’estime que notre liste est la plus à même de réformer et de fédérer autour d’un projet ambitieux. »

Louis Fagalde, retraité à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine)

Propriétaire depuis 2000, Éleveur depuis 2007

  • Ancien associé gérant de la société Andersen Consulting puis Accenture (1995-2008)
  • Originaire du Sud-Ouest (Bayonne), a été immergé dans le monde des courses d’obstacle dès son plus jeune âge par son père.
  • « Je suis candidat de la liste Alliance Galop dans le collège des propriétaires pour que les intérêts de l’obstacle soient mieux entendus dans nos instances et que sa capacité à contribuer plus largement à notre sport soit mieux utilisée. J’ai également trouvé dans la plateforme proposée par la liste le pragmatisme, l’équilibre et l’esprit d’ouverture qui me semblent nécessaires pour surmonter les difficultés actuelles du galop. »